PATAPON-FRANCE
Bienvenue sur Patapon-France !
Connectez vous ou Inscrivez vous !
Bonne ambiance garantie Wink


Bienvenue très cher Invité
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Fiction HS] Raoul le Kelbi.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:33

Yop.

Voila une fiction qui date de pas mal de temps déjà, et auquel je suis en train d'écrire le dernier chapitre. C'est basé sur l'univers de Monster Hunter (donc si on connait, on ouvre google image et on tape les noms inconnues et barbares. Sauf si jamais vous tomber sur "Phallus" auquel cas vous risquez fort de passer pour un homosexuel au yeux de votre famille). Le langage y est assez cru. Les blagues ne volent pas toujours très haut et le nombre d'allusion graveleuses va faire péter votre contrôle parental. C'est ma première et unique fic. J'ai la flemme de réécrire les premiers chapitres, qui ont pourtant bien besoins d'une bonne petite correction orthographique. Voila, j'pense que tout est dit. Ah non, j'oubliais.

/!\POUR LES COM'Z, C'EST ICI: http://patapon-france.forumactif.biz/t926-reaction-pour-tuer-mes-reves-de-devenir-le-meilleur-ecrivains-c-est-ici#13033 /!\





Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:33

Au début du temps, alors que les Très Anciens n'étaient pas encor nés, est apparus un être qui engendra la vie. Le Kelbi Royal. Il créa une terre pour ses enfants. Mais malheureusement, les autres Dieux, jaloux des faveurs dont jouissaient les fils du Kelbi Royal, envoyèrent leur propres rejetons hanter Gardemine.


Quelque millions d'années plus tard, sur une île dénommée KelbiLand...



-Hey, Raoul!
-Oui, Ursule?
-Vient un peu par ici...


Bonjour. Je me nomme Raoul et je suis l'un des membres de la tribu du Sabot Poilu, l 'un des 12 clans vivants sur KelbiLand, une île peuplée majoritairement de kelbi. Bien sur, il y a aussi des Jaggis, Ludroth ou encor des Rathalos mais dans l'ensemble, on est assez tranquille.

Mais bon, revenons à nos affaires. Actuellement, nous nous situons dans une petite clairière, occupée par mon auguste présence et celle d’Ursule, Gertrude et Francine. Je pense qu'il est important de préciser que ces trois filles traînent une réputation de catin nymphomane ayant un peu trop forcé sur les champexiteurs. I l faut aussi savoir que je suis le fils d'un des principaux leaders de mon troupeau. Et puis, ma fois, elles ne sont pas si mal bâties que ça ,les petites.

-Alors comme ça, tu viens tout juste de devenir adulte, hmm? Tu vas donc hériter du quart de la fortune de ton père, hein? Tu sais qu'il te faut bientôt choisir une compagne? susurra Gertrude en dandinant sa fabuleuse croupe sous mon museau.
-Et bien, à vrais dire...déglutis-je avec peine, sentant que ma cervelle passait doucement sous ma ceinture.
-Et bien, ne dis rien ajouta Francine qui approchait ostensiblement son visage de mon entre-jambe.

C'en était trop. Je mis Francine à terre, et comme le veut nos rituels de séductions, commença à tapoter mon pénis sur son front.

Mais soudains, descendant des cieux, un Rathalos apparut et se jeta sur Gertrude.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:34

Chapitre 1:Conker,le Saigneur de guerre.


Sous nos yeux innocent se déroulait un véritable massacre.Le Rathalos était en train de déchiqueter ma potentiel futur compagne.Bien vite,celle-ci fut réduit à l'état de bouillie sanglante,prouvant ainsi que les wyvernes,c'est pas des tapettes.
Une fois son acte de massacre achevé,la vouivre rouge releva la tête et nous fixa d'un regard qui me fit plus penser à celui d'un toxico ayant dévalisé une pharmacie qu'à celui d'un dragon majestueux.Soudain,la bête chargea Francine et l'écrasa,dans une grande gerbe de sang,de poil,d'os et dans un puissant bruit rapellant celui que fait un hamster qu'on aurait balancé du 4éme étage.

N'écoutant que mon courage,je battit héroïquement en retraite,laissant l'autre pouf se débrouiller face à ce psychopate en puissance.Aprés m'être fait traiter de,je cite,"SAAALLLAAAUUUDD *SPROCHT*" et avoir couru pendant une dizaine de minutes comme un cadavre poursuivit par un nécrophile,je m'arreta,essouflé.
Mais je n'était pas au bout de mes peines.Le Rathalos fou,m'ayant suivis en volant,se posa juste devans moi. Un frisson me parcourut l'échine.Je mit alors une écharpe parcque mine de rien,je commençais à me les geler sévere.Le los se mit alors à me parler,d'une voix rappelant celle d'un Mickey émasculé:
-Prosterne toi,simple mortel,et prit pour que Conker,le Saigneur de guerre,le Maître des quatres Élément,l'Alchimiste roux,le Créateur de toute Chose,la Nouvel Star,le...
-Oui,bon,Eugéne on a compris.
Sortant finalement de l'ombre,le si redouté Conker,se montra enfin à la lumiére du jour.Et je pus constater que les écureuils aussi pouvait avoir de sérieux problémes d'ordre psychologique.
-Raoul,j'ai besoins de ton aide;me dit celui-ci d'une voix contrastant avec celui de son corps de schtroumpf;j'ai besoins que tu prenne le contrôle de ta tribu et que tu amette KelbiLand à feu et à sang.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:34

Chapitre 2:Le Test


-Comment !Vous me demander de mettre mon pays à feu et à sang,de massacrer des innocents,de violer des petites filles,d'étriper des vieux et tout le tralala !?! m'exclamais-je lorsque j'entendis le plan de Conker.
-Oui,mais comme tu est le héros de cette histoire,tu vas refuser et je serais obligé de demander à Eugéne de te tabasser,aprés quoi,je te laisserais pour mort et j'exterminerais ta tribu et ensuite...
-J'accepte!
-Quoi ?
Conker avait vraiment l'air étonné.La vouivre rouge,par contre, s'ocupée à renifler les champexciteur bordant la zone.
"Soit,je t'enrôle.Mais avant,tu dois passer une épreuve.".Conker claqua des doigts et une meute de jaggis entourant une jeune kelbi de la tribu du Sabot Cornu arriva.
-Tue la et prouve moi ta loyauté.
-Ok...
Je m'aprocha doucement de la belle et douce kelbi.Nos regards s'entrecroisèrent,et je pus deviner à quelle point cette fille était pure et innocente.Puis,je regarda Conker et je pus deviner que ce monstre était
vil,puissant,violent,impulsif,schyzophréne,détraqu
é
sexuellement,morbide,pro-FN,auto-destructeur,perve
rt,sans-amis...
Puis mon regard se porta sur Eugéne et je le vit se rouler dans les feuille en criant "JE SUIS UNE CHATAIGNE!".

Bref,je continuais de m'aprocher lentement de la kelbi.Je la poussa alors violamment hors de porté des jaggis tandis que j'en attraper un par le cou.Je l'éventra,utilisant ma patte tels une épée poilue. J'attacha ensuite la jeune fille à un arbre avec les intestin de ma victime et entreprit alors de l'affaiblir avec le "puceau-justu",me servant d'année de théorie accumulé grace au magazines de papa,avant d'achever ma proie à l'aide de la technique ancestrale kelbi,le Zizi+Front.

Conker contempla le cadavre ensanglanté de la jeune femelle. Il s'attarda quelque instants sur la tête que j'avais littéralement explosé, puis se tourna vers moi et déclara d'un ton solonelle.
"Bienvenu dans l'armée de l'Écureuil des ténèbres,jeune kelbi."
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:34

Chapitre 3:Trahison

Après avoir été accepté dans l'armée de Conker,je me dirigea vers le territoire de ma tribu.Objectif:prendre les rennes de mon clan.Bon,étant donné que 95% d'entre eux ont la mentalité d'un bisounours hippie dont un gros tas de guimauve a prit la place du cerveau,ça devrais pas être trop compliqué.En cramant deux trois arbres...
Aprés une demi-heure de marche,aussi passionante que la vie d'un poireau,j'arriva enfin au camp.
Ici,la populace dormait à même le sol,un peu comme les clodo quoi.Par contre les puissant eux dormaient dans des tunnels éclairés par des lucioles,sur des matelas de fougéres.Faisant partit de la seconde catégories,je me dirigea nonchalament vers mon habitat.Je salua Mouloud,le gardien de la grotte,puis me dirigea vers le Conseil,une clairiére à l'intérieur de la caverne.
Une fois la bas,je fit rapidement le compte des personnages présent.Hérbert,le chef de notre tribu,Cyprien,le shaman du coin et enfin Raymond,le fils du patron,qui depuis qu'il fut victime d'un accident incluant un arbre,une ruche,un pommeau de douche et un vibromasseur avait un comportement pour le moins étrange.
-...accepter leur offre.Faire la paix avec le clan du Sabot Champignon pourrait être une bonne chose,Chef.
-On dit souvent que le hasard fait bien les choses,intervint Raymond,en tout cas,toi,s'pas le hasard qui t'a fait.
-Votre fils doit vraiment écouter cette conversation,Chef?soupira le Shaman.
-Oui,car...
-*Hum hum*
Je toussa pour me faire remarquer et tout le monde se retourna.
-Oh Raoul!Que me vaut l'honneur de ta visite?
-Eh bien,je me demandais...comme votre fils est encors mineur,si jamais vous venez à mourir,ce serais au Shaman de diriger,puis si ce dernier meurt de façon totalement fortuite et malencontreuse,on élirait un représentant parmis les membres du Conseil?
-Oui.
-Puisque je suis majeur et riche,je fait partit de ce Conseil?
-Absolument.
-Il n'y a pas de loi interdisant le meurtre dans notre clan?
-Non,pourqu...AAARRGGGHHH!!!
-Pour ça.


Attention,le passage qui suit est un rare concentré de violence,prOn,mauvais gout et Francis Lalanne.Si vous ête mineur ou qu'un autre être humain est à côté de vous,passez votre chemin.





Je venais de lui enfoncer Mjolnir,le nouveau nom de ma redoutable massu de chair dans son coeur.Aprés quoi,je me tourna vers Cyprien et lui élargit l'orifice nasal,toujours avec le même outil.Puis je me tourna vers Raymond et ce dernier dit tout simplement:"Fire in the hole" avant de se jeter sur moi.Il me renversa avec une rare violence et se mit à me trombiner le rectum,si fort que j'en hurla de douleur.Mais je n'alkait pas me laisser faire.Je resséra mes fesses autours de son organe,jusque à ce qu'il hurle de douleur à son tour,puis je me dégagea d'un coup de sabot arriére dans sa face.Je m'éloigna de mon adversaire,histoire de reprendre mon souffle.Raymond avait désormais le museau en sang mais ce n'était rien comparé à ma croupe.Si j'en sortait vivant,j'allais surement boîtait pendant des semaines.
Ignorant ma douleur,je me mit en position de garde,Mjolnir dégainé tandis que lui en fit de même avec son Excalibur.Je me jeta sur lui et tenta de l'embrocher mais il esquiva au dernier moment au moyen d'une roulade.Déstabilisé par le poid de mon arme,je ne put paré le coup porté à mon coup(lol) qu'au dernier moment.S'ensuivit un échange de coup ou le fer...euh,la chaire,pardon s'entrechoqua.Malgrés la vitesse de mon adversaire,je réussit à lui loger l'extremité de Mjolnir dans l'oeil,déclanchant une explosion de sang.
Raymond du battre en retraite sous le coup de la douleur et se mit à tituber vers la sortie.
-Abandonne,c'est fini.Je deviendrais maître de cette tribu quoiqu'il arrive.Le plan de notre Saigneur,Conker,est parfaît.
-Ggghh,espece de frhgy...
-Quoi?
-Feur!Je reviendrai reprendre ma tribu!Prend guarde!
Et sur ces paroles,Raymond se mit à faire tournoyer ses testicules si vite qu'il s'envola,,défonçant le plafond de la grotte.On se reverra,connard.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:34

Chapter 4:Parce qu'en anglais,ça péte grave.

Voila maintenant deux mois que je suis devenus le maître de ma tribu.Mes blessures ont guéris,le clan m'a accépté.D'ailleur,en parlant de ça,il paraît que les rares contestataires à mon légitime pouvoir se suicidérent d'une façon particuliérement macabre.Je me demande encors comment ils ont put se ligoter avec des fils barbelés alors qu'ils s'étaient méthodiquement arraché chaque membres avant.
Enfin bref,en ce moment je me rend à un évenement vital pour notre Plan.La Grande Réunion qui à lieu une fois par trimestre,vas se tenir dans quelque heures.En fait,le but de cette "Réunion" est tout simplement de se bourrer la gueules entre potes,la sécurité de KelbiLand n'étant pas vraiment un probléme dans ces temps-la.Bon,à l' époque ou j'écrit ceci,on a le droit à des Aptonothes zombifiés et des piverts venu de l'espace donc forcément c'est pas comparable.
Tout les dirigeants des 12 tribus de KelbiLand seront présent ce qui sera un excellent moyen de tous les éliminé.Cette opération,nommée l'opération "Beignet" consiste à éliminer les deux autres chef des clan du "Sabot" afin de contrôler la majeur partit des fôret de l'île.Et puis aprés on défonce la gueule des autres clans à savoir,ceux des "Cornes",du "Museau" et de la "Noisette".
Ben oui,trois clan=un territoire or KelbiLand est divisée en quatres partis:La Fôret,le Volcan,la Grande Falaise et les Ruines de la Noisette Divine.Mais comme vous vous en foutez probablement sachez juste que les meilleurs bar à putes se trouve au niveau des falaises.

Quelqu'un entra brutalement dans ma grotte,faisant office de chambre offerte pour loger prés du lieu ou la Réunion se passera.Cette même personne fut d'ailleur trés suprise de constater tout ce que l'on pouvait faire avec une simple paires de pantoufles et une secrétaire prête à tout pour toucher une petite prime.
-Putain,connard,juste quand j'allais tester la position du concasseur Polonais,merde!
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:35

Chapitre 5: Opération "Beignet"

Je me dirigea vers une grande clairière entouré de rocher formant un véritable mur d'enceinte et ou se tenait le conseil. Lorsque je fus sur place, je remarquais la présence de nombreux gardes situé sur les roches. Il était une centaine, équipé de lunettes de soleil, de cravate et de talkie-walkie. L'un d'entre eux retira sa monture, fit mine de les nettoyer et me fis un clin d'oeil avant de remettre sa paire de lunette. Parfait. On pouvait déclencher l'opération.

Seulement voila. Alors que chacun des chefs de clan s'étaient installé à la place qui leur était réservé, l'on remarqua qu'en fait tous n'étaient pas la. Il manquait quelqu'un. Certes les deux autres chefs du clan du sabot étaient présent, l'opération n'était donc pas compromis, MAIS il n'était pas exclue que l'on élimine plus que les cibles initiales, et que comme par hasard, je sois le seul rescapé de se terrible attentat.

Alors que le conseil allait finalement commencer et que les portes permettant l'accès à la clairière allait être fermées, un kelbi sale, titubant, et dont le pelage était maculé d'un étrange liquide rouge arriva. Il s'avança difficilement vers nous et ouvrit la bouche, comme si il s’apprêtait à dire quelque chose. Tout le monde se tut. La tension était palpable. Alors le mystérieux inconnu, qui était probablement un chef de clan, parla. Ou émis un énorme rot plutôt. Puis il se gratta l'entrejambe, largua un peu de méthane dans l'air et pour finir regagna sa place en rampant. On compris la raison de son état lorsque il déclara "Putain, les gars, quelle cuite !" et que l'on découvrit que le sang qui le recouvrait n'était autre que du jus de groseille (oui ,le jus de groseille est une boisons hautement alcoolisé chez nous).

Puis comme le veut la tradition, chaque chef de clan se présenta. Afin de vous éviter une longue liste longue et ennuyeuse, je ne nommerais que ceux qui auront le temps d'en placé une. Et oui, c'est cela la facilité scénaristique.

-Bien, dit Anusbis, un kelbi au pelage noir, chef du clan de la Noisette des Ténèbres Éternelles, nous allons maintenant nous pencher sur les diverses problèmes qui se tienne à KelbiLand. Nous accompliront les cérémonies de remise de pouvoir au Chef du clan du Sabot poilu et du Sabot Écailleux, soit à Raoul et à Gwendoline.
Étonné par cette nouvelle, je me retournai vers la seul femme présente parmi les deux chef du Sabot. Putain, ce qu'elle était bonne. Je pourrais peut-être récupérer son cadavre en douce pour pouvoir m'amuser un peu.
-Nous allons ensuite nous pencher sur la surpopulation créée par les immigrations massive d'Anteka depuis l'Antekimanie...
-Faut tous les passer au kascher, s'exclama Palpetétine, un sombre et inquiétant vieillard, j'ai toujours dit que des connards de caribous mutants, c'est louche.
-... puis nous essayeront de trouver une solution à l'effondrement du cours de la noisette face à la noix de pécans...
-Envahissont Popocity!C'est de leur faute, à ces enflures d'étranger. D'ailleur, je dis toujours que des types plus poilu que ma femme, c'est louche... dit un Palpetétine très remonté contre ce qui n'était pas vert ou bleu avec des cornes.
-...Et enfin nous nous intéresserons sur la prostitution croissante des aptonothes.
-Qu'on leur... *PAF*
Kakashié, chef du clan du Museau Berseke venait d’assommer l’impétueux vieillard à l’aide d’un triple chassé latérale suivie d’un low kick dans le plexus du vieux bonhomme à une vitesse exorbitante. Voila une cible à éliminer en priorité.
-Merci, Maitre Kakashié. Je déclare donc la séance ouverte !
Mais alors qu’il prononçait ces mots, la moitiés des gardes se jetèrent sur leurs camarades et leur brisèrent la nuque. C’est fout ce que des hommes peuvent faire dés qu’il est question d’argent. Malheureusement, comme les gardes traitres ne se distinguaient nullement des gardes encor loyales, mes troupes fraichement corrompu ne tuèrent que la moitié des loyalistes. Après, les autres pertes, ce fut du à leur incapacité. En gros, la moitié de mes hommes trucida les moitiés de mes autres hommes qui eux trucidèrent la moitié des hommes adverses. Vous comprenez ?
Alors que les agents de sécurité encor clean se remettaient de leur émotions, ils foncèrent dans le lard des rebelles, déclenchant ainsi un corps à corps ou tout le monde se mettait sur la gueule parce que personne ne savait qui était avec qui, et aussi parce que c’était vachement amusant. Et comme pour ajouter à la confusion ambiante, une dizaine de gypcéros menés par un rathalos volant en zig-zag voilèrent les cieux. L’opération avait commencée.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:35

Chapitre 6: La bataille de la Clairière Sylvestre.(Ca en jette,hein?)

Les nombreux Gypceros qui avaient envahis la clairière tournaient désormais en rond dans le ciel,tel des vautours(bon, certes en un peu plus gros et dangereux).Puis Eugéne donna l’ordre d'attaque d'un terrible rugissement.

Alors que les terribles poulets-Wyvernes s’apprêtaient à fondre sur la clairière,Kakashié frappa le sol de son sabot et en tira deux gros rochers.Il balança le 1er sur l'un des Gypceros qui eu le crane éclaté. Puis il jeta le second en l'air,sauta dessus et l'utilisa comme d'un appuie pour s’élever encore plus haut dans les airs.La,il rebondit sur le cou d'un des Gypceros,et décocha un puissant Koudpié (un coup d'art martial Kelbi) qui arracha la moitié de la tête du monstre. Et pour finir, il atterrit sur le dos d'un Gypceros et lui arracha les deux ailes.

Le fait qu'un misérable cerf, même expert en art martiaux, ait tué quatre de ses soldats énerva Eugéne. Malgré le fait que son cerveau était encore sous l'emprise des champignons,il cracha une boule de feu d'une remarquable précision. En effet,elle atterrit sur un sapin situé 200 mètre derrière Kakashié. En tombant,il fit un effet domino, faisant s'écrouler les autres arbres les un après les autres tout en écrasant plusieurs kelbi dont deux chef de clan.
-Bravo,Maiiiitre,fit un Gypceros à Eugéne,quelle précision!
-Mais,je visais le ninja !

Le ninja en question joignis ses deux sabots avant et tout en criant "Kelbiméhaaaaaa!" tira un rayon d'énergie en direction du Rathalos. Mais Eugéne répliqua lui aussi avec un puissant rayon de feu et les deux jets de lumières se percutèrent,créant un une énorme explosion.

La fumée aurait pu simplement se dissiper et la bataille reprendre... Mais non,car la Vouivre Rouge était un dangereux toxicoman et que l'explosion venait de dégager son haleine sur le champ de bataille. Heureusement que je m'était entraîne à résister au champexiteur car sinon,j'aurais surement défaillis. Mais comme ce n'était pas le cas,je pu assister,et même aider, au massacre de mes semblables avec joie.


Quelque jour plus tard...

-Ah,Raoul,te voila...
Conker se tenais devant moi, vêtu d'un chapeau de napoléon,d'une toge rouge avec un aigle dessus et épaulette ou une curieuse croix était dessinée. Je peux vous assurer qu'il avait l'air du parfait petit mégalo.
-...l'opération à t-elle été un succès ?
-Oh ben disons que l'objectif principal est atteint. Je contrôle désormais les trois clan du Sabot,vous pourrez donc vous amusez à lâcher des ogives nucléaires dans le coin,je pourrais toujours faire passer ça pour l'explosion d'un pétard.
-Bien,bien...Les chefs qui se sont échappé,que sont ils devenuent ?
-Les chefs du clan de la Noisettes ont lancé un sort de téléportation dés le début de la bataille.Y en a un qu'on a retrouvé dans un volcan,un rocher planté dans le fion.
-Une erreur de calcul,j'imagine...
-Surement. Ensuite, l'autre s'est rematérialisé chez les démons.
-Encore un mort,donc...
-Non,non,il est encore vivant...
-Quoi? Mais comment...
-Bah, disons que lorsqu'il est réapparut on l'a tout suite surnommé le démons à 7 queues,rapport avec son nombres de pénis,voyez? Bon,moi,je l'aurais plutôt surnommé l'horreur au 100 Tentacules Tripotatoires ou encore Triple Tête mais bon...en attendant,il a exterminé toute la tribu d'un autre survivant,Kakashié, et il s'est installé dans les ruines de leur camp.
-Donc,finalement Kakashié à survécut ?
-J'ai bien essayé d'envoyer une équipe pour vérifier mais le seul à être revenu s'est écroulé,mort d'une hémorragie interne.L'analyse de son cadavre à révélé qu'il à subit de nombreuse pénétration anal à l'aide d'une frite.
-Oh...
-Et pour finir,seul Anusbis s'est rematerialisé au bon endroit.
-Pas, d'autre survivant?
-Si,deux.PalpeTétine qui a réussit à monter une partit des Gypcéros normal contre leur sous-espèce violette. Un truc à propos du fait que la Full Gypceros était plus résistante que la Full Gypceros Violette ce qui prouvait que les ros violet n'avais pas le droit de voler du travail au ros normal.
Et enfin,la dernière survivante,Gwendoline, se trouve dans ma cave, enchaîné et vêtue d'une tenu latex.
-Bien, très bon boulot ! Je te recontacterait surement pour une autre mission...
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:35

Chapitre jsaispluscombien: Les champotes.

Depuis l'attentat,la situation se tassait. Vous vous êtes surement demandé pourquoi les tribu sans chefs s'étaient joint au autre clan aussi facilement? Eh bien,en fait la situation actuelle corespond presque à celle décrite dans la Phrophétie de Sib-Anac(dit aussi le Rouleur de Join) : "Lorsque il ne restera plus que trois chefs encore en vie,trois démons envahiront le Monde. Mais les trois chefs combattront les Démons et en ressortiront vainqueur,et tous perdront quelque chose qui leur est chers...
...Et maintenant la météo.Je prédis un grand soleil sur..."

Sauf que nous somme quatre à être en vie.Moi,Anusbis,PalpeTétine et Gwendoline.Quoique pour cette celle-la,j'suis pas sur.Vous auriez vus ce que je lui ais mis hier,vous n'aurez pas pu dormir pendant plusieurs jours...Tiens,d'ailleur je vais voir comment mon escalve vas,histoire de voir si on pourrais refaire la position de l'Obusier Polonnais...






-Komo nandtraieu Champerator!
Ce cris fut émis par un bien étrange personnage.Vêtut d'une grande cape noir et d'un masque émettant le bruit d'un aspirateur qui va vous lacher d'un moment à un autre,son corps était recouvert de blessure,donnant l'impression que c'était l'un de ces méchant pas beau,vous savez,ceux qui ont eu un passé vachement difficile.Mais oui,ceux à qui ont a tué le papa,torturé la maman,mangé la petite soeur et violé le hamster et tout ça sous leur yeux,pendant qu'ils étaient planqué dans la cuvette des chiottes pour survivre.C'est bon vous voyez?Parfait!
Donc bref,c'était un méchant au passé tragique.Et comme tous méchant au passé tragique,il a des petits tic,comme s'habiller tout de noir,vouloir détruire le monde entier,faire écarteler ce connard d'ingénieur qui est pas fichu de réparer cette putaine de machine à café ou encore d'organiser des concours de celui qui arrivera à bourrer le congélo avec le plus de bébé vivant.Sauf que ce méchant la,lui,voulait se venger d'un certains Raoul.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:35

SWEET:La Venue des Champotes.

Alors que le vilain méchant pas beau venait de finir son invocation, un vortex énergétique rose dont s'échappait une étrange odeur d'omelette aux champignons apparut. Du portail en question sortit une aile caoutchouteuse rassemblant fortement à celle d'un giginox, jaunâtre et possédant trois doigts doté de ventouses. Une seconde aile parut, semblable à la première .Puis enfin, la créature fongiforme se montra complètement.

D'un corps rappelant celui d'un bolet blafard (Google est votre ami),il était doté de deux gros yeux globuleux, qui n'était pas sans rappeler ceux d'un certain Bob, éponge de son état. Se déplaçant sur deux jambes potelés et à trois orteils, il s'avança vers son invocateur. Paressant le scruter de la même manière qu'un vautour scrute un lépreux passant sous un jet d'eau haute pression, l’horrible démon champignonesque s'agenouilla finalement devant son maître. Et aussitôt, des centaines de créatures semblables à la Champote passèrent par le portail.
Le kelbi ayant déclenché tout ça ce mit à rire, d'un rire d'asmatique auquel il manquait un poumon.
-Mhuouououuouou ! Je vais enfin pouvoir me venger de Raoul, foi de Raymond Strueux !
Et oui! Raymond, celui que Raoul avait chassé de la tribu à coup de bi…euh, d’épée était de retour. Comment ? C’est très simple. Alors qu’il venait de fuir de sa tribu, Raymond se posa dans une des nombreuse zones à revenu modéré de KelbiLand. En gros, il était tombé chez les clodos quoi. Il tenta bien de se lancer dans son propre commerce de châtaignes grillées mais «ses nombreux concurents s’allièrent et le firent tombé après avoir planqué de la baie-peinture en poudre dans ses réserves de nourritures (on remplace le cannabis comme on peut chez les kelbis). La suite ne fut que passage à tabac, viol, humiliation et pinçage de tétons. Ah oui, et puis on lui retira aussi un poumon pour ensuite le servir en sandwiche chez McPopo.
Suite à quoi, il passa un pacte avec le Saint-Champerator en lui offrant le sphincter encore chaud de ses compagnons de cellule. Grace à ses nouveaux pouvoirs, il réussit à s’enfuir de sa prison et se mit à nourrir une haine totalement injustifiée envers Raoul. Il décida donc de se dégoter une planque dans de vielles ruines païennes et de devenir maitre du monde.

Tout à fait banal comme histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:36

S.W.E.E.T :Special Wyvernes Emergency Eliminated Target (ça veut rien dire mais bon...)


Vector,le Velocidrome mathématicien,se rendait au près de son cher maiiitre(sic) adoré.En effet,les récents évènements secouant KelbiLand n'étaient pas passé inaperçu et Vector allait rendre son compte rendus à Ravioli,l'un des deux dirigeants de Wyvernopolis, la plus grande ville du continent.

Alors que les grandes portes en carbalites s'ouvraient,le Velocidrome matheux s'agenouilla comme il le put(vous avez déjà vu un vélociraptor s’agenouillait vous?). Dans l'immense salle sombre dont seulement quelques flambeaux éclairaient,quelque chose se réveilla. Du gigantesque puits situé au centre de la salle,une Raviente surgit. Dominant son vassale de toute sa hauteur,le dieu-Dragon rugit d'une voix à faire péter le botox de Maryline Monroe:

-QUI A T-IL INSIGNIFIANTE CRÉATURE? QUELLE NOUVELLE M'APPORTE TU?
-Hum,Monseigneur, l’enquête sur KelbiLand n'a rien put donné pour l'instant...
-COMMENT?MAIS QU'EST CE QUE C'EST BRANLEURS DE REMORBA ONT ENCORE FOUTU!!!
-Et bien...il semblerait que un nuage de gaz émit par un nombre incroyablement élevé de Congalala est empêché toute approche par les airs.Nous pensons que ce nuage a été émis dans ce but précis,au vus des dizaines de vol de flageolets rapporté un peu partout au niveau de notre continent.Quoiqu'il en soit,nous allons devoir envoyer des agents au sol. Avons-nous votre autorisation?
-OUI.
Et à ces mots,Ravioli retourna pioncer.


Quelque jours plus tard,au port de Harzenhauer,à KelbiLand...

Une foule de haut dignitaires,richoux,bourgeois,dealer de champignons et vendeurs de hot-dog s'était rassemblés sur cette amas de planches qu'ont avait pompeusement qualifié de "Port". Quelques bedeaux passant par-la et se demandant se qui se passait, s’approchèrent. Mais les gardes se chargèrent de les repousser à coup de matraques cloutées.

Lorsque un véritable yacht grand luxe,tiré par quatre Plesioths approcha,une rumeur enfla chez les spectateurs.Puis l'embarcation accosta.Le pont de débarquement fut mis en place.Et un Uragaann,vite suivis de près par un Mosswine en costume noir fumant un cigare.L'Uragaan prit la parole.
-Ah,Rashad,sent moi ce bonne air!C'est tout de même mieux que celui de Wyvernopolis,non?
-Oui,Banawa pat'on.C'est su' que ça change,répondit le Gravios.

Tout à coup,un kelbi sortit un objet rassemblant vaguement à quelque chose capable de vous plombez la cervelle en moins de temps qu'il le faut pour dire "Saucisse sèche séchera subitement" et visant l'Uragaan,dit:
-Dégagez d'ici,putain de Wyvernloche.On veut pas de vous dans notre beau pays.
Puis il tira.Et bien entendu le Gravios noir sauta devant son patron pour se prendre la frag-noix à sa place,éclaboussant tout un rayon de 200 mètres avec l'intérieur de sa boite crânienne.Le mosswine sortit simplement un mouchoir de sa poche et s'essuya le visage tandis que l'Uragaan se dit que merde,il allait encore devoir retrouver un compagnons Noir pour sa prochaine aventure.Saloperie de quotas.
-Hum,dit le mosswine,ce regrettable incident ne nous fera pas dévier de notre mission originel.Nous ne somme pas des agents spéciaux de Wyvernopolis pour rien.Je me présente.Je suis Patrice Ricard.Et mon compagnon,c'est Boby Michon.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:36

Avançant d'un pas plus que lourd, Boby Michon, l'Uraagan au service spéciale de Wyvernopolis, suivait son compagnon, Patrice Ricard, qui lui même me suivait à travers le dédale impénétrable et bordélique qu'était ma forteresse. Si j'avais su j'aurais fait nettoyer mon château un peu plus souvent parce que la, l'autre crétin de mosswine à faillit se faire bouffer par une raclette. Oui, ben que voulez-vous, hein. Vous auriez pus dire, vous, que ce délicieux plat cuisiné avec amour allé devenir une terrible créature psychopathe ayant une forte tendance pour le démembrement, l'écorchage a course-poursuite ,et qui vote FN? Depuis quelque temps, aller se soulager aux latrines en pleine nuit est devenu dangereux...

Enfin, bref quoi qu'il en soit, la présence de Michon et Ricard peut s'expliquer par le fait que j’étais le chef habitant le plus proche du port...et puis leur enquête devais bien commencer quelque part.

Arrivé au cœur du bâtiment, ceux-ci prirent congé de moi et se mirent immédiatement à travailler, fouillant les moindres recoins de mon maléfique chez moi. J'en profitai alors pour convoquer l'un de mes lieutenants.
-Bon, vous avez comme je vous avez ordonné?
-Pardon?
-Ben oui, je vous avez demandé de planquer les preuves me compromettant chez le Grand Patron.
-Oh oui, ça. Et bien, comment dire, euh...on à eu un léger contretemps, ma femme est tombé malade et j'ai été kidnappé par des extraterrestres...hum, oui, voila.
-...Heureusement que j'avais pris soin d'en enlever la majeur partie moi-même. Bon, vous irez quand même voir Décapitator pour vous faire exécuter. En attendant, je vais tenter de réparer votre connerie. Retenez nos hôtes et…oh wait. En fait non. Déléguez cette mission à un subalterne et aller vous faire fouetter.
Suite à cette discussion trépidante, je me précipitai vers mon bureau. Ensuite je rassemblai toute mes feuilles, et je les mis dans la cage de Hubert, mon hamster. Cinq minutes plus tard celui-ci était mort d’indigestion. C’est vachement con un hamster, en fait. Heureusement, j’avais la aussi prévu le coup et j’envoyai le reste à Hubert 2. Puis à Hubert 3. Puis à Hubert 4. Puis à Hugette. Et enfin à Hubert 5.
Bon, ça au moins, c’était fait. Reste encore à s’occuper de cette cher Gwendoline.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:36

New chapter.


Je me ruai vers les cachots, me dépêchant pour avoir le temps de faire un dernier "adieu" à Gwendoline. Au bout de quelques minutes de course (la raclette maudite m'avait ralentit), j’arrivai enfin face au long escalier en colimaçon menant jusque aux prisons. Après avoir dévalé lesdits escaliers, je me retrouvai face à la Grande Porte gardant l’accès à ce lieu.
Elle était ouverte. Et les gardes n'étaient pas la. Étonné, j’entrai quand même. Aussitôt, une odeur nauséabonde vint méchamment titiller mon museau. La source de l'odeur ne m'échappa bien longtemps. Les nombreux cadavres de soldats, mais aussi d'esclaves, jonchaient le sol, rassemblait de telle façon qu'un chemin immaculé de la moindre trace de sang menait aux cellules. Je me décidai à le suivre.
J'arrivai finalement face à celle de Gwendoline. Ici aussi tout le monde était mort. Ah, tiens, non.
-Hey! Vous là-bas! Que c'est il passé?
-Hein? Oh? Seigneur Raoul!, me répondit le survivant, IL est venu.IL nous a vu. IL nous à vaincu. Il s'est aussi réfugié dans cette pièce, dit il en me montrant la salle ou Gwendoline était retenue.
-Et comment se fait-il que vous soyer le seul survivant?
-La garde meurt, mais ne se rend pas!
-Et donc?
-Moi, à la base, j'étais juste venu réparer la machine à café. Je suis le seul à m’être rendu, en fait.
-Oh, je vois. Bon, retourner à votre post, je vais voir ce que je peux faire.
Tandis que le mécanicien remontait l'air libre, je m’enfonçais plus profondément, chaque pas me rapprochant des ténèbres insondables. Puis je fis demi-tour. La cellule de Gwendoline, c‘est pas par la. Une fois de nouveau face à la porte de la prison, j’ouvris bien grand ses battants, de toutes mes forces. Le *SPROTCH* retentissant qui suivit me permit d'identifier les responsables du massacre, légèrement surpris de cette intrusion, de mes gardes. Deux Bullfangos et un Mosswine en costard. L'inspecteur Patrice Ricard.
-C'était donc toi.
-Et oui, Raoul. J'ai percé à jour ton plan machiavélique. Il ne me reste plus qu'a prévenir Maître Ravioli et ce sera la fin.
-Mais comment avez vous pus massacrer autant de mes gardes en n'étant que trois?
-Bah, à la base on était cinq mais...
-Oh.
Refermant les portes, j'y aperçus deux bahnabra écrasé.
-Ah ouais.
Profitant lâchement du fait que j’étais en train de tâter l'insecte avec un bâton pointu, l'un des bullfangos me chargea. Me retournant, je lui assénai un formidable coup à l'aide de Mjolnir, mon puissant gourdin (mais si, souvenez vous...Raoul vs Raymond).Le choc détruisit la défense du sanglier, l'envoyant s'écraser la tête la première sur le mur, éclaboussant la salle d'hémoglobine. Patrice fit alors un triple saut périlleux arrière, s’appuya contre le mur, et bondit par-dessus ma personne pour finalement retombé en grand écart. Il sortit ensuite un paquet de cirage de sa poche et entreprit de nettoyer la tache de sang qui avait souillée sa chaussure.
Le dernier bullfango me chargea. J'en fis de même. Sauf que moi, je sautai sur son dos et en profita pour planter le bâton pointu que j'avais ramassé. De rage, le bullfango se débattit en tout sens mais je tins bon, et lui mit mon sabot dans son œil valide. Bah, oui, j'ai pas de doigts, alors je fais ce que je peux.
Enfin, bref, quoi qu'il en soit, l'immonde créature porcine ne tarda pas à se vider de son sang, ne laissant que moi et l'agent spécial dans la prison. Tendant Mjolnir au maximum, je me mit en position de combat. Mon adversaire, très décontracté sortit simplement un pistolet de sa poche et me mit en joue.
-Huhu, il ne vous reste plus beaucoup de temps à vivre, Seigneur des Ténèbres.
-Seigneur des Ténèbres? Moi? Tsss, je ne suis que son bras droit.
-Qu’importe. Une fois que je vous aurais éliminé, ça fera une excuse à Wyvernopolise pour envahir le Kasakprey.
-Je ne vous suis pas.
-C’est simple. On aura retrouvés des preuves que vous avez vendu des armes au extrémistes et qu’ils s’apprêtent à lancer de nombreux attentats terroristes à travers le monde.
-Par le Kelbi Royal ! Vous ete diabolique ! Ca vous dit de rejoindre notre armée ?
-Jamais je ne rejoindrais des bouseux de votre genre !
A ces mots, Patrice coupa court à toute discussion et tira. La balle alla s’écrasée sur Mjolnir. Je courus alors vers le mosswine et tenta de lui asséner un double kick à triple balayage hélicoïde avec un angle de 45 degrés mais il esquiva le coup simplement en se baissant. Il riposta à l’aide d’une balle se dirigeant à une vitesse inquiétante vers ma tête. Je réussis à la parer, de nouveau grâce à Mjolnir, puis je ripostai avec pour objectif de lui élargir le groin. Malheureusement, l’organe ciblé, bien que doux et soyeux de l’intérieure, était aussi élastique. Mon puissant coup eu ainsi le même effet qu’un steak de cheval servit à un club d’équitation végétarien. Profitant honteusement de ma position de faiblesse, l’agent Ricard me tira à la tete, tete que je décalai de quelque millimètre avant que le projectile ne m’atteigne, transformant la mort promise en une vilaine balafre faisant vil seigneur de manga. Sous le coup de la peur, je réussi à me dégager de mon ennemi mais celui-ci enchaina avec un autre coup, tout de suite après. La balle alla se loger quelque part dans mes cotes, me causant d’horrible souffrance et une autre blessure, heureusement non létale. M’accroupisant, je rangea Mjolnir, en signe du parfait soumis.

-Ah ! Je vous avais bien dit qu’il ne vous restait plus beaucoup de temps à vivre !
-Héhéhé…au moins, ma mort vous laissera des séquelles toute votre vie.
-Comment ça ?
-Regardez votre costard.
Patrice baissa alors ses yeux vers sa veste et ne put que constater, impuissant, que son habit était tacheté de sang, dut au fait qu’il m’avait tiré dessus à bout portant.
Je le vis légèrement tremblé de colère, sa prise sur son pistolet s’en amoindri. Profitant de l’effet de surprise, je fis un dash jusque à lui (appuyer deux fois sur -> très rapidement, les enfants) et je lui brisai le poignet tenant le pistolet, en dégainant mon arme (Z tout en secouant la wiimote, les enfants). Puis pour finir, je l’achevai d’un coup de sabot dans le front. Un horrible bruit se fit entendre, aussitôt suivis d’une pluie de globule, de plaquette, de plasma sanguins, bout de cervelle et autre champignons. Me redressant, je m’éloignai du cadavre et contempla mon travail. Une puissante voix s’éleva derrière moi.
-Mon Dieu ! Ricard ! Putain, non ! Il me devait encore vingt balles !
Reconnaissant Boby Michon, je saisis le pistolet de son défunt compagnon.
-Ca peut s’arranger…
Puis je me retournai, le criblant de balle. Titubant, Michon lâcha un « Ahah, pas mal c’te blague petit ». Puis il s’effondra.
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:37

New chapter: Vous l’attendiez, hein?

Le pistolet encore fumant tomba des mes sabots. Je venais de me fumer les deux agents spéciaux. Maintenant, il ne me restait plus qu'a balancer leur corps à la raclette Mutante pour en finir avec toute cette histoire.

-Aha, tu pensais m'avoir vaincu, hein?

-Boby Michon? Vous avez réussi à survivre?

-Héhé, je suis un Uraagan, m'expliqua t-il en me souriant de toute ses dents, m'exposant ainsi les restes de pizza au anchois coincé dans sa généreuse dentition, Or un Uraagan ne meurt pas comme...

-Je m'en touche les noix avec un gnome tétraplégique.

PAN! fit mon arme que j'avais ramassée pendant qu'il parlait. BLING! fit la grosse dent qui s'était pris mon tir. OUARGH! fit l'agent Michon, surpris par ma réaction. OH OUI! fit Jessica, secrétaire pulpeuse, appuyée contre le bureau de son patron. Oups! fit l'auteur qui s'aperçut qu'il venait de mettre une des répliques du dernier porno qu'il avait regardé. Humhum! fit la maman de l'auteur qui était en train de regarder son fils écrire avec fierté.

ATTENTION : Suite à un imprévu technique, l’auteur s’est retrouvé dans l’impossibilité d’assister ; et donc de retranscrire ; le combat entre Boby et Raoul. Vous devrez donc vous contentez de cette page de pub.


*Chasseur désemparé* : Oh non ! Mais qu’est ce que je vais faire ? J’ai encore fait un steak brulé. Et pour couronner le tout, je n’ai plus de viande, j’ai confondu mes jus d’énergies avec du produit vaisselle et je me suis fait racketter toute mes rations par des Melynx ! Comment vais-je faire pour remonter mon stamina !

*Beauté de la Guilde* : Eh bien, c’est simple ! Il vous suffit de combiner une herbe du soir avec votre steak brulé et hop ! Voici de la bonne boustifaille qui ne demande qu’a être cuite !

*Chasseur paniqué* : Comment ? Mais…ça ne marche pas ! Je ne peux pas les combiner ! Tenez, regarder ma liste d’objet. On voit bien que les deux objets sont grisés ! M’auriez-vous menti ?

*Beauté de la Guilde* : Mais pas du tout, très cher Monsieur ! C’est simplement Que vous n’avez pas le talent nécessaire…

*Chasseur outré* : Expliquer.

*Beauté de la Guilde* : C’est bien simple, vous n’avez pas le talent « ALCHIMIE » ! Et pour que vous n’ayez pas à vous trimballez une armure encombrante ou tout autre talisman, la Guilde à sortit un livre intitulé « L’alchimie pour les nuls » vous permettant ainsi d’obtenir le talent « ALCHIMIE » et pour SEULEMENT 5000 petits zennys.

*Chasseur avec des étoiles pleins les yeux* : Oh mon Dieu, mais c’est merveilleux ! Grace à ça, je n’aurais plus jamais de problème de stamina ! Nous allons pouvoir sauver la vie de millier d’aptonothes et de popo ! On va enfin pouvoir instaurer la paix dans le monde ! Vous m’en mettrez dix !

*Beauté de la Guilde* : Et de plus pour sa sortie, une édition collector de « L’Alchimie pour les nuls » sera disponible en mille exemplaire avec en bonus, des photos de moi à poil ded…oh attendez la. Je vais cassez la gueule à mon employeur et je reviens.

*Producteur* : A LA GARDE ! Eurgl !
L’alchimie. Pour les chasseurs et les apprentis-savants fous. Disponible dans tout bon magasin.




Les secousses finirent par me réveillé. A peine sortit de mon sommeil, je m’aperçu que je n’étais pas dans ma chambre. Autour de moi, il n’y avait que d’épais mur en bois, renforcé par de lourdes barres de fer. J’essayai de me remémorer les derniers événements, mais tout ce dont je me rappelai fut l’adresse d’un restaurant proposant d’excellentes choucroutes. Je décidai donc de taper contre les parois de ma cage pour essayer de faire le point sur la situation.

-Oh, dehors ! Qu’est-ce qui se passe ici ?

-Ah, tu es réveillé toi ? Me répondit une voix rauque et puissante. On t’emmène à Wyvernopolis, pour t’enfermer à vie dans la Prison d’Olrox Wendigo, Necrarque Eminemment Diabolique.

La nouvelle me fit un choc. Je n’aurai pas plus mal tombé. En effet, cette prison était connue à travers le monde pour sa capacité de n’avoir jamais eu d’évadé à rattraper. Dans le jargon courant, cette prison est nommée POWNED, contraction du nom que Olrox, propriétaire excentrique des lieux, lui à donner.

-J’aurais au moins le droit à un jugement ?

-Un juge… ?AHAHAHA ! Je savais pas qu’on le faisait pour les gars de ton genre !

Il ne me restait plus qu’une chose à faire. Je dévissai ma corne droite. Puis je la secouai, et tout ce qui était à l’intérieur tomba sur le sol de la caravane. Oui, oui, j’ai une corne creuse. C’est vachement utile pour planquer un émetteur récepteur à l’intérieur. Ou alors s’en servir comme arme. Ou comme gode, ça dépend de la situation. Sortant le petit objet de sa cachette, j’activai le mode « Marqueur » puis je l’avalai conformément au protocole d’urgence.

Tout à coup, la charrette s’arrêta. Puis la lumière inonda la boite dans laquelle j’étais. Une énorme main velue me prit par la peau du coup et m’amena face à face avec un gorille cornu. Il me dévisagea quelque instant de son regard bovin puis il m’entraina vers un gigantesque bâtiment gris, entouré de haute muraille de pierre et de carbalite. Il s’arrêta devants une immense porte de fer, sur laquelle était gravé un étrange symbole représentant un Kelbi devants lequel les Grands Anciens, de puissantes créatures de légende, s’agenouillaient…Mais que faisait une représentation du Kelbi royale ici ? Le Rajang qui me tenait ne me laissa pas le temps de réfléchir et entra sitôt les portes ouvertes.

Après m’avoir trainé dans quelques couloirs, mon geôlier me jeta sans ménagement dans une alcôve présente dans le mur, avant d’appuyer sur une pierre à l’air moins usée que les autres ce qui eu pour effet de faire fermer mon coin par une grille de minerai Union. Ma prison était si petite que j’avais à peine l’espace pour tenir debout. Ouais, super. Ici, ça m’a tout l’air aussi cool qu’un bocal de poisson d’or, l’ambiance en moins.

Quelques longues heures plus tard, quelqu’un s’approcha enfin de ma cellule. Reprenant légèrement espoir de sortir de ce trou afin d’être placé dans un endroit un peu plus…confortable, je me mis le plus droit possible. Mais en fait j’en avais un peu trop demandé. Un étrange individu ayant l’air d’etre sortis d’une émission du style « Pimp my Ride », pelage rose, appendice nasal ma fois plutôt développé et un regard aussi bovin que vide…pas de doute, c’était un Congalala. Merde. Usant adroitement d’un balai dans une main, d’un aspirateur dans l’autre et d’un Champignon sur sa queue (pas celle la, voyons !) qu’il portait de temps à autre à sa bouche afin d’en croquer un morceau. Décidant de tenter le tout pour le tout, je me lançai : « Hey ! Vous la ! Oui le singe ! ». L’intéressé ne broncha pas et continua son travail.

-Hum…si vous voulez, je peux vous fournir des Champexciteur de qualité en échange d’un petit service…

-…

-Et même des Champi luisant ou autre délicieuses Herbes en tout genre… dis-je de ma voix la plus charmeuse possible.

-OH TA GUEULE ! S’énerva brusquement le Congalala. J’ai fais une cure de désintoxication de 3 putaines d’années pour arrêter la drogue, alors maintenant TU TE LA FERME OU JE VAIS CHERCHER DE LA JAVEL ET JE T’EN FAIS BOIRE JUSQUE A CE QUE TU EN CREVE !!!

-Ouah, ok, ok ! Je disais juste que manger de simples champignons bleus à longueur de journées, ça doit être lassant à force, non ?

Pour toute réponse, je me reçus un coup de manche à balais dans le museau, suivis d’un glaviot qui s’écrasa pile sur mon front. La bête rose s’éloigna en grognant. Putain, si même les Conga qu’ils embauchent ici ne sont pas des junkies… Raah, je commence à croire que cette prison n’a aucuns points faibles ! Je suis perdu ! Au revoir…cher public…C’est ici que se termine mes aventures...Les fabuleuses aventures de Raoul le Kelbi.












-Hum…au fait, quelle type de cam vous me proposez si je vous aide à vous évadez déjà ?
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:37

On prend les même et on recommence !



-Ahah ! Heureusement que j’avais gardé un Champinitro et de l’herbe de feu sinon j’aurais pas pu vous faire sortir d’ici, vous savez ?
-Non et je m’en contrefous ! Pour l’instant faut vite sortir d’ici avant l’arrivé des gardes !
- Suis-moi dans ce cas !

Le Congalala, qui se tenait devants la brèche qu’il avait fait dans le mur opposé aux barreaux à l’aide de son explosion, se mit à courir. Je le suivis et, au moment où je passais parmi les débris je détectai une légère odeur de poudre à canon mêlée à celle de chiotte publique en pleine saison touristique.

-Vous avez bouffé votre petit mélange explosif, c’est ça ?
- T’as tout compris !
-Je n’ose pas demander par ou est sortit l’explosion…

Après quelques couloirs parcourut à la vitesse d’un Gypceros sous Mega-jus, une patrouille de Rajang apparut. Les gardiens avaient leurs fourrures dorées et leur corps crépitaient de multiples petites étincelles, signes évident que à moins de porter une combinaison en caoutchouc rembourrés avec du Carbalite, on risquait fort de ressortir de cette affrontement avec de multiples contusions, des brulures au seizième degré, quelque vertèbres en moins et la bite dans le Tupperware comme dirait l’autre. A plus forte raison quand on se bat à deux contre cinq avec un ex-junkie qui vient juste de replonger dans la drogue.

Devant cette situation, mon abruti de complice se mit sur son séant et commença alors une exploration méticuleuse de sa narine gauche à l’aide du bout de l’une de ses griffes. La bande de Super-Sayen en face se mit à rire. Et puis le plus gros du groupe (Vegeta d’après mon compagnon) nous fonça dessus. Et la, je me mis à craindre pour ma vie. Mjolnir n’était pas suffisamment lourde pour en venir à bout.

Alors que tout semblait perdu, le Congalala passa à l’action. Il retira sa griffe de son nez et jeta un regard méchant au Rajang. Puis il avala l’immonde masse verdâtre qu’il avait préalablement retirée de son naseau.
-FIRE IN THE HOLE ! cria la bête rose.
Et il souffla du nez.

Je doute que le Rajang ait eu le temps de comprendre la provenance de la boule de feu qui vint lui bruler le cerveau et disloquer son crane. Ni le garde qui s’était engagé dans le couloir à la suite de son capitaine et qui se ramassa le corps de Vegeta avant d’atterrir sur la tête dans le doux bruit d’une clavicule qui craque. Toujours est t-il que le Massacreur couleur Barbie comme il allait être surnommé plus tard, se tenait devant ses trois adversaires restant, une lueur de défis dans le regard. Et d’un bond, les susnommés adversaires prirent courageusement la fuite. Bizarre… ce n’est pas le genre des Rajangs de prendre la fuite comme ça…
-Ahah, je suis trop fort ! J’aurais du m’enrôler dans l’armée tellement je suis puissant ! D’ailleurs je me demande pourquoi je l’ai pas fait…
-Parce que la drogue est illégale et que vous n’auriez pas tenu un jour sans vous griller un bédo ?
-Juste. Bon, profitons en et partons vite avant l’arrivé des renforts.
-Vachement cliché comme phrase.
-Ta gueule.
Et sur ces mots nous repartîmes dans notre folle échappée. Mais bien vite quelque chose clocha. Les Rajangs avaient en effet prit soin de fermer de fermer la plupart des couloirs ne nous laissant qu’un seul chemin de libre. Malgré son cerveau ravagé par les années passé à fumer de l’herbe au OGM trempé dans du dissolvant, l’ex-concierge de la prison s’en aperçut.
-Hum…inquiétant. Je vois que l’on tente de nous faire parvenir dans les quartiers d’Olrox. Mais pourquoi ?
-On s’en fout. Quitte à se faire prendre, autant péter la gueule au directeur. Tiens, d’ailleurs, quelle race est-ce ? Giginox je parie. C’est que c’est vicieux ses saloperies la, m’voyez ?
-Non. Non, ni Wyverne, ni Léviathan, ni Pelagus, ni Carapaçeon. Personne ne sait se qu’il est. Cependant des rumeurs disent qu’il se tient constamment sur les pattes arrières et qu’il n’a ni écailles, ni pelage ; a part sur l’entrejambe et sous ses bras.
-Hum…dans mon pays, une légende parle d’un peuple comme ça, qui vit au delà des mers. Mais ce n’est qu’une légende.
-Ca, c’était vachement cliché aussi. Comme quoi, tu me critique sur l’originalité de mes phrases mais…
-Oh ta gueule. Au fait, c’est encore loin ? Non parce que ça fait trois plombe qu’on coure à notre allure maximum, tout en parlant et ce, sans avoir haleté une seul fois.
-Oh boarf, moi j’en sais rien. C’est la prod’ qui m’indique le chemin à suivre au fur et à mesure qu’on avance à l’aide d’une oreillette ingénieusement caché dans ma fourrure.
A ces mots, il saisit quelque chose dans la barbichette qu’on tout les Congalala et en sortit un petit objet noir qu’il me montra.
-Euh…normalement, c’est censé se mettre à l’oreille vous savez ?
-Je sais, je sais… mais si je le mets à mon oreille, ça se voit et c’est tout de suite moins réaliste.
-Et pour entendre les instructions, vous faite comment ?
-Ah oui, merde. Maintenant que vous m’le dite…
-Donc en fait depuis tout à l’heure on tourne en rond ?
-Non…non, je préfère dire qu’on se dirige à l’instinct.
- Et ben, heureusement qu’on s’est fait repéré par les gardes alors….
Enfin, nous arrivâmes face à une porte plus décorée que les autres. Sur celle-là était représenté une tête gravée de Kelbi, sur laquelle reposait une immense couronne avec onze gemmes. En bas de cette magnifique gravure du Kelbi Royal était marqué un court texte : « Porte réalisée par Dédé Douze, dédicacée à Bertha, ma Land Rover. »
-Quoi ! Dédé Douze à créer cette porte ! M’exclamé-je, mais alors dans ce cas, ça veut dire que…
-Eh oui, me répondit une voix neutre et particulièrement effrayante, cette prison est en fait le Grand Temple du Kelbi Royal. Mais entrer donc, que l’on puisse parler de tout ça plus confortablement.

A ces mots, la porte s’ouvrit toute seule, telle un volet électrique commandé à distance par un gros glandus ayant la flemme de bouger. Et dans la salle nous attendez deux personnes. Une caché à l’aide d’un grand voile noir lui recouvrant l’intégralité de son corps et une autre…étrange. Ayant une peau pale, à l’étrange couleur épinard-mélangé-avec-de-la-crème-fraiche, cette espèce qui m’était inconnue n’avait de poil nulle part sur sa tête, tète de forme ovale. Son visage était fin, et de ses deux yeux se dégager une étrange impression de cruauté et d’une confiance en soi sans limite. Ses écailles violettes semblaient être faites en carbalite, bien que mon instinct me disait que c’était autre chose. De plus résistant. Et de plus dangereux. Car cette étrange carapace semblait nous appeler à l’enfiler, à tuer son porteur afin de nous vêtir de cette nouvelle peau, qu’elle s’adapterait à notre morphologie et qu’enfin elle soit capable d’exaucer le moindre de nos vœux. D’ailleurs mon abruti de camarade regardait cette armure avec insistance, semblant extrêmement concentré. Pour peu qu’il soit assis sur des chiottes, on l’aura dis en train de nous démouler un étron.

L’homme sembla s’apercevoir de mon regard et sourit, dévoilant deux énormes canines. Puis il s’aperçu du regard de mon compagnon et tenta de voir si son tapis Louis XVI était en danger. M’arrachant de la contemplation de son armure, je focalisai mon attention sur l’étrange personne vêtu d’un drap noir.
-Le port de la burka est autorisé dans ce pays ?
- Hahaha ! Rit-il d’une voix étrangement agréable et distinguée. Très cher Raoul…
L’homme, surement Olrox Wendigo, s’avança vers moi. J’eu un mouvement de recul. Le regard du Congalala, lui, suivait l’armure du directeur.
-Votre tentative de prise de prise de pouvoir de KelbiLand n’est pas passé inaperçu aux yeux de mon maitre, vous savez ?
Il s’avança encore un peu, avant de s’arrêter devant un miroir chichement décoré comparé à la quantité incroyable d’or et de meuble en bois rare qui ornait la salle. Et la ce fut l’horreur. Olrox ne se reflétait pas dans le miroir. Je me plaquais au mur, en proie à une terreur que l’on ne ressent que face à un événement paranormal. J’étais comme paralysé. Un filet de bave coula de la bouche de mon compagnon, toujours dans la position du type constipé. Indifférent à ma réaction, le Nécrarque continua de parler.
Et savez-vous comment, Raoul ? Comment nous avons découvert votre misérable petite rébellion ? Tout simplement grâce à l’un de vos concitoyen qui à réussit à s’enfuir pour pouvoir informer le monde de votre maléficience. Grace à lui !
Et l’inconnu à la burka l’enleva.
-Mais…mais… Par les burnes du Royal, vous éte… !
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Ven 14 Oct - 17:41

-Mais vous êtes… hum… attendez, ça va me revenir…hmm…

Le mystérieux kelbi qui s’était dissimulé sous un voile noir se mit à rire.

-Ahahah ! En fait, je suis un parfait inconnu qui doit endosser le rôle du délateur afin d’étonner les lecteurs qui avaient déjà deviné que c’était Raymond, votre rival, qui avait conclu un pacte impie avec Wyvernopolis… ou pire. Sur ce, bonne journée.

Et le substitut ouvrit la fenêtre, et sauta du quatrième étage de la prison. Au lieu du *SPROTCH* tant attendu, on le vit s’envoler à l’aide de deux petite plumes colorées. A noter qu’il nous gratifia d’un petit coucou du sabot avant de reprendre sa route.

Le luxueux bureau en peau de Trent d’Olrox Wendigo se décala alors d’un mètre sur la gauche et une plateforme faite de fer, remorquée à l’aide d’un complexe système de poulies, de contre-poids, d’une suite de domino activant un truc en activant un autre lorsque l’un d’eux tombé (et d’une vielle dame enchainé à un vélo), monta. Et sur cette plateforme se trouvait le diable en personne. Ou du moins quelqu’un qui essayait de se faire passer pour le diable mais dont la toux ressemblant au bruit que fait un ballon de baudruche qui se dégonfle l’empêchait d’être pris au sérieux.
Sinon, son costume de méchant mécanisé suite à l’explosion prématuré de sa base était pas mal, faut bien l’avouer. Raymond se tenait désormais sur deux pattes, agencé à la façon des raptors, prêt à bondir. Ses mains disposaient de pouces opposables. Il avait un œil rouge robotisé dont la seule expression qui s’en dégageait était la haine… oh. Non laissez tomber l’œil rouge, c’était juste une conjonctivite. Il me fixa d’un
regard capable de congeler un incendie de foret et de faire fuir un Diablos en furie. Heureusement, je n’étais ni un incendie, ni un Diablos.

-Raoul…

-Raymond…

-Raoul…

-Raymond…

-Raoul…

-Raoul…

-Raymond…

-Ahah, niqué! T’es p’tet plus fort mais en tout cas, t’es toujours aussi con.

-Oh…, Cyber-Raymond semblait légèrement déconcerté. Toujours aussi puéril, hmm ?

Je répliquai alors en lui rappellent que, j’étais peut-être un gamin mais en tout cas, j’étais à la tête de SA tribu. Si j’aurai su, j’aurai pas du. Kelbi-Dorak se crispa. Puis il changea l’une de ses mains en un demi-œuf bizarre avec beaucoup de tube. J’ai appris, plus tard, qu’on nommait ce genre de truc, une « gatling ».
Olrox posa tout de suite une main sur l’épaule de Mécha-Raymond.

-Ola, doucement ! On le veut en vie. Il a surement d’autres complices. Et il peut nous dire qui sont-ils.
Gundachévre lui répliqua d’une voix à faire pâlir une tombe, qu’il pouvait aller se faire foutre et que personne ne lui rappelait ce moment terrible de sa vie donc du coup, il allait me tuer mais doucement et en me tirant dans les pattes d’abords. Puis il reprit son souffle, parce que c’était quand même long se qu’il venait de dire. Le vampire se saisit de son épée barbelée mais son opposant fut le plus rapide. Il se retourna, le mit en joue et tira. Une balle pénétra la tête d’Olrox par l’avant et un bout de cervelle en ressortit par l’arrière.

Légèrement surpris, le directeur de la prison s’effondra en tenant toujours sa fine lame dans sa main. A ce moment du récit, je tiens à rappeler que le Congalala qui m’avait aidé se tenait dans une position rappelant par bien des aspects un homme ne pouvant faire dans les toilettes des autres après avoir passé deux semaines chez des inconnus. Tout ceci à cause de, ceux qui ont une bonne mémoire ont déjà deviné, l’armure de feu-le saigneur vampire, Olrox Wendigo. Aussi attractive qu’un camion-citerne de bière pour un poireau, aussi attirant qu’un champ d’opium pour un hippie et surtout aussi attrayant que la perspective d’un emploie de fossoyeur pour un nécrophile, cette armure était redoutable. Pour un simple d’esprit en tout cas. Moi, mon intelligence m’a permis de rester sourd à la promesse fantasmagorique de me réincarné en poigné de porte. Oh, non, attendez… oubliez ça, ok ? Ce n’est absolument PAS mon rêve. Et puis de toute façon, c’est toujours mieux que de vouloir se réincarné en lingette hygiénique. Humpf.

Bref, ou en étais-je ? Ah oui. L’armure… et bien pour résumé la situation, disons que le Congalala s’est précipité sur le cadavre d’Olrox sitôt qu’il s’écrasa sur la terre afin de détacher son armure à coup d’une série de violentes paluches. C’est pas lui qui m’aidera à vaincre Astro-Dain donc.D’ailleurs, mon rival se précipita vers moi, me saisit par le col et sauta avec pour but d’atteindre le toit six étages plus haut.
Evidement, le soleil était en train de se lever lorsque l’on atterrit sur le toit, après avoir traversé plusieurs plafonds aussi facilement que de a barbapapa, le sucre collé aux poils en moins. Je me fis pichené à l’extrémité ouest de l’arène improvisé.

-Et maintenant, murmura Kelbi-Bot sur un ton qui aurait réussi à convaincre le Fatalis de donner la patte, le moment que je préfère… les révélations de fin de série ! AHAHAHAAAAHHH !
Revenir en haut Aller en bas
le grand patapon




Messages : 210
Date d'inscription : 22/09/2011
Age : 16
Localisation : entrein de battre le dodonga de l'ombre

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Sam 15 Oct - 6:41

c'est long
Revenir en haut Aller en bas
http://pataponinfo.forumgratuit.org/
Cloud




Messages : 150
Date d'inscription : 19/09/2011
Age : 17
Localisation : Au dessus de toi .-.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Sam 15 Oct - 7:33

Woaw tu as du courage Smile
Revenir en haut Aller en bas
Chaugnar-Faugn




Messages : 45
Date d'inscription : 02/10/2011
Localisation : A Earthend ou JE réside.

MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Sam 15 Oct - 7:41

Postez sur le topic indiquer au début, plz. Ça évitera des messages n'ayant rien à voir avec l'histoire et gardera le topic propre et bien rangé, tout en permettant de s'y retrouver plus facilement. J'suis en train d'écrire le dernier chapitre alors si jamais vous avez des com'z, c'est maintenant ou jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Fiction HS] Raoul le Kelbi.   Aujourd'hui à 4:34

Revenir en haut Aller en bas
 
[Fiction HS] Raoul le Kelbi.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PATAPON-FRANCE :: AUTRES :: Discussions diverses-
Sauter vers: